Rachat de crédit : comment ça fonctionne ?

rachat de crédits

Gérer son budget lorsqu’on a plusieurs crédits en cours n’est pas chose facile. Chacun d’eux suit son propre échéancier, avec des montants et des dates de prélèvement qui diffèrent de l’un à l’autre. Pour simplifier cette gestion, voire assainir son budget lorsque le cumul des crédits amène un dangereux déséquilibre financier, il est possible de s’orienter vers un rachat de crédits. De quoi en retourne-t-il ? Comment fonctionne le rachat de crédits ? Explications.

Le rachat de crédit, qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de crédit est un montage financier qui consiste à regrouper plusieurs crédits d’un ménage en un seul et même prêt.

Les crédits en cours sont soldés auprès des différents créanciers par l’organisme qui les rachète. C’est lui qui prend en charge toutes les démarches nécessaires aux remboursements anticipés. L’organisme de rachat de crédits devient alors le seul interlocuteur.

En contrepartie, le ménage souscrit un nouveau prêt unique auprès de cet organisme, dont le montant est au moins égal aux dettes soldées. Les conditions du nouveau prêt, autrement dit le taux d’intérêt, la durée et l’échéance, sont négociées entre le ménage et l’organisme de rachat de crédits, selon la situation financière et les besoins.

Pourquoi faire racheter ses crédits ?

Les ménages qui se tournent vers le regroupement de prêts peuvent avoir plusieurs objectifs. C’est que cette solution financière apporte de multiples avantages.

Faire baisser son taux d’endettement

L’acceptation d’un nouveau crédit est soumis à la vérification du taux d’endettement. Celui-ci ne doit pas être supérieur à 33% pour que la demande soit acceptée. Les conditions négociées lors d’un rachat de crédits permettent de moduler le montant de l’échéance et la durée du prêt pour retrouver un taux d’endettement inférieur à 33% et se laisser une marge de manœuvre, pour de nouveaux projets ou en cas de coup dur.

Financer un nouveau projet

Lorsqu’un nouveau projet doit être financé, alors qu’il n’est pas envisageable ou souhaitable de puiser dans son épargne et qu’un nouvel emprunt ne peut pas être souscrit, il reste une possibilité pour le mener à bien : le rachat de crédits.

Le montant du nouveau prêt souscrit peut être équivalent à la totalité des sommes restant dues, mais  si le dossier le permet, le coût du nouveau projet peut être intégré. Il vous est possible de réaliser une simulation de rachat de crédit en ligne pour vous donner une idée plus précise et chiffrée.

Se constituer une épargne de précaution

En rééquilibrant ses comptes et/ou en empruntant un peu plus que le montant des crédits rachetés, il devient possible pour de se constituer une épargne de précaution.

Anticiper un changement de situation

La solution de rachat de crédit est souvent présentée comme un ultime recours face à l’endettement et au surendettement. Mais faire racheter ses crédits peut aussi être un moyen d’anticiper une baisse de revenus conséquente et durable. Comme par exemple en cas de chômage ou lors du passage à la retraite professionnelle.

Quels crédits peut-on faire racheter ?

Plusieurs offres de rachat de crédits cohabitent sur leurs marchés, commercialisées par des banques et des organismes spécialisés.

Chaque opérateur propose ses propres conditions. Les crédits à la consommation, les crédits auto/moto, les réserves d’argent et les prêts renouvelables peuvent être rachetés. Certains opérateurs acceptent également de racheter les crédits immobiliers.

Pour choisir son offre, il convient de comparer l’ensemble des modalités proposées : le taux d’intérêt bien sûr, mais aussi les frais et autres conditions. Il est préférable de vérifier le coût global du prêt, car un crédit plus long peut aussi être plus cher, malgré une mensualité moindre.

À noter qu’il est possible de faire racheter tout ou partie de ses crédits en cours et que, chaque organisme posant ses propres conditions, un dossier refusé par l’un d’eux peut être accepté par l’un de ses confrères.

Les conditions pour obtenir un rachat de crédit

Un ménage qui souhaite faire racheter ses crédits doit faire une demande auprès d’un ou plusieurs organismes proposant cette prestation.

Outre les informations personnelles classiques, les revenus du ménage et l’ensemble de ses dépenses doivent être précisés dans le dossier de demande d’étude personnalisée. Tous les crédits en cours doivent être mentionnés, y compris ceux qui ne sont pas concernés par le rachat de crédits.

Le dossier est ensuite étudié par l’opérateur, soit lors d’un rdv avec un conseiller, soit via une demande de rachat de crédits en ligne. Une réponse de principe peut être obtenue rapidement. Elle s’accompagne d’une offre personnalisée dont les conditions sont détaillées : taux, durée, mensualités…

Il revient alors au demandeur de l’accepter ou de la décliner. S’il est intéressé, alors le dossier est envoyé pour un accord ferme et définitif. Un contrat est signé pour matérialiser le nouveau prêt. L’organisme s’occupe alors des démarches auprès des anciens créanciers et devient l’unique interlocuteur. Les fonds sont mis à disposition de l’emprunteur sous quelques jours seulement.

Le rachat de crédits est une solution de refinancement vers laquelle de nombreux ménages se tournent chaque année. Cette opération s’appréhende comme un moyen de mieux gérer son budget, un service bancaire à part entière. Au global, on estime que plusieurs milliards d’euros transitent via le regroupement de crédits.