Chéquier portefeuille, souche latérale ou en-tête : les formats du carnet de chèque

carnet de cheque

Le chèque est un moyen de paiement qui existe en différents formats. Cela n’influe en aucun cas sur la modalité dont est géré le paiement. Mais bien choisir le format de son chéquier peut rendre son usage plus confortable. Sous quel forme peut se présenter un carnet de chèque? Présentation.

Le chéquier, une monnaie scripturale

Tandis que l’informatique est de plus en plus lié à la monnaie, le chèque reste un mode de paiement très utilisé. Chaque jour, plusieurs milliers de transactions sont effectuées grâce à ce mode de paiement malgrès les nouveaux moyens de gestion d’argent offerts par les banque en ligne.

Le chèque est une monnaie scripturale. Il se présente à l’image d’un bon comptable, matériel donc, sur lequel on trouve un certain nombre d’informations, comme le nom de la banque, le numéro du chèque, le montant en chiffres et en lettres, le nom du créancier…  Chaque chèque émis porte un talon, également appelée une souche, ainsi qu’un certain nombre d’éléments de traçabilité, de sécurisation du transfert du fond.

Les chèques sont délivrés par la banque en plusieurs exemplaires. Ils sont regroupés dans des carnets de chèques, ou chéquiers. Ceux-ci se présentent sous différents formats, au nombre de trois :

  • le chéquier classique à souche latérale,
  • le chéquier portefeuille,
  • le chéquier correspondance ou à en-tête.

Le choix de l’un ou l’autre est laissé à l’appréciation du client de la banque.

Les différents formats des carnets de chèques

Un chéquier peut donc se présenter sous plusieurs formes, plus ou moins pratiques selon sa façon de l’utiliser et de le ranger.

Le chéquier classique, à talon latéral

chéquier classique format talon latéral

Le chéquier dit classique est long mais étroit. Il s’ouvre à la manière d’un livre, de droite à gauche. Un gaucher pourra y trouver un manque de praticité à l’usage, comparé au chéquier portefeuille. Toutefois, son petite format permet de l’emporter facilement avec soi, en le glissant dans une poche.

Les chèques d’un carnet classique sont porteurs d’un talon latéral, à gauche. Une fois tous les chèques utilisés, il est possible de ne garder que le talon, pour un gain de place. Il est en effet très compact, d’un format 8×4 cm, mais les informations qui y sont mentionnées sont utiles pour la gestion du compte bancaire associé, à savoir le destinataire, la date, le montant et le numéro du chèque.

Le chéquier portefeuille, avec la souche en haut

format chéquier portefeuille

Le chéquier portefeuille est plus court que le chéquier classique, mais plus large de 2 cm. C’est que les chèques portent la souche en haut.

Sa forme s’adapte parfaitement à un rangement dans un portefeuille, d’où son nom.

Un carnet de chèques portefeuille présente l’avantage de procurer un même confort d’utilisation aux droitiers comme aux gauchers.

Le chéquier portefeuille se glisse facilement dans un sac à main ou une sacoche, mais il est moins pratique à glisser dans une poche que le chéquier classique.

De jolis porte-chéquiers sont adaptés au format des chèques portefeuille, permettant de les protéger efficacement.

Le chéquier correspondance, le plus apprécié des pros

format chéquier correspondance

Le chéquier correspondance, ou chéquier à en-tête, a la particularité d’être porteurs de deux talons, un latéral et un en haut du chèque. Il est aussi très fournis, puisqu’un tel carnet regroupe une cinquantaine de chèques environ. Il est de ce fait beaucoup plus gros que les deux formats.

Le carnet de chèque format correspondance s’adresse aux pros, qui utilisent le plus souvent le talon latéral pour y noter les infos utiles à garder tandis que la souche du haut joue un rôle de correspondance, d’information pour le destinataire du chèque.

Changer de type de chéquier

Pour des raisons de praticité, il est fréquent que la mise à disposition d’un nouveau chéquier soit automatisée, et donc programmée pour un carnet du même format. C’est l’encaissement d’un certain nombre de chèques du carnet qui déclenche le nouvel envoi.

Pour autant, il reste possible de modifier le format de chéquier choisi. Il suffit de contacter sa banque pour l’informer de son souhait pour que le nouveau chéquier corresponde au nouveau format voulu.

Il est préférable d’anticiper l’envoi automatique pour ne pas avoir à attendre plus longtemps la réception d’un chéquier au bon format.

Si l’envoi du nouveau chéquier n’est pas programmée, alors il est préférable de faire sa commande sans attendre le dernier chèque, au risque de se retrouver sans chèque disponible pour quelques jours. Le format souhaité pour le chéquier doit être précisé à chaque fois, aussi il est facile de modifier sa commande.

Choisir un format de chéquier n’est pas anodin. Idéalement, il doit être pratique à transporter mais aussi à remplir. Car si certains chèques sont préparés tranquillement au bureau ou à la maison, d’autres sont remplis sur un coin de table, à la caisse des magasins, dans des conditions parfois peu optimales.

Article précédentCarte muette : que faire lorsque sa carte bleue est illisible ?
Article suivantCombien de temps doit-on garder les relevés bancaires ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.