Immobilier locatif : trouver le bon locataire en 7 points de vigilance

trouver bon locataire

Vous venez d’investir dans un bien immobilier locatif et vous êtes à la recherche d’un locataire honnête et sérieux ? La location d’un appartement ou d’une maison demande la prospection préalable d’occupants par le biais d’un intermédiaire. Sachez toutefois qu’il est fort possible que vous le fassiez vous-même. Comment trouver un bon locataire pour son bien immobilier locatif ? Comment ne plus tomber dans le piège d’arnaqueurs ? Quels sont les points de vigilance à suivre ? On répond à toutes ces questions dans notre article.

Trouver un locataire sérieux

Il est rare de nos jours de trouver un occupant sérieux, bon payeur et qui respecte les lieux. Si vous êtes en quête d’un locataire par vos propres moyens, soyez sûr que vous rencontrerez des candidats de tous les bords dont il ne faudra pas vous fier simplement aux apparences. Parfois ce sont ceux qui ont le moins qui s’acquittent plus facilement de leurs charges locatives. Cependant, il existe des conditions objectives qui vous feront choisir un locataire qui paiera son loyer mensuellement au détriment d’un autre qui ne sera point capable de le faire.

Nous vous présentons ci-dessous quelques points qui vous feront choisir le bon locataire pour votre bien immobilier… Sans mauvaises surprises.

  • Jaugez votre candidat avant la visite de l’appartement ;
  • Fiez-vous à vos émotions et à votre ressenti ;
  • Organisez une rencontre avec les locataires potentiels ;
  • Ratissez les réseaux sociaux ;
  • Procédez à l’analyse du dossier ;
  • N’ayez pas peur de demander les revenus au futur locataire qui vont permettre de payer son loyer ;
  • Exigez un garant.

A ce titre, vous faire entourer de professionnels peut vous faire gagner du temps, sans perdre des mois de location (plus de détails sur le site de gestion locative Paris Attitude).

Jaugez votre candidat avant la visite de l’appartement ou de la maison

Un candidat intéressé par votre annonce se mettra en contact directement avec vous par le biais du téléphone ou par mail. Vous pourrez ainsi avoir un aperçu sur sa façon d’écrire ou sa manière de s’exprimer. Vous pourrez, par ailleurs, vous fier aux questions qu’il vous posera. Sont-elles cohérentes ? Logiques ? Dans le doute, passez à un autre candidat.

Fiez-vous à vos émotions et à votre ressenti

Une personne qui pose trop de questions ou qui vous semble embêtante doit vous alerter sur le type de locataire. Elle pourra vous contacter plus tard pour un oui ou un non et ne vous laissera jamais tranquille pendant toute la durée du bail. Fiez-vous à votre ressenti, il ne se trompe jamais !

Organisez une rencontre avec les locataires potentiels

Une rencontre avec des candidats pour votre bien immobilier est nécessaire. Si c’est un couple, demandez à le voir ensemble, pour qu’ils vous fassent tous les deux bonne impression. Pareil si vous devez louer à plusieurs personnes en colocation, rencontrez-les toutes le même jour.

Si le courant ne passe pas, choisissez de rencontrer d’autres candidats.

Ratissez les réseaux sociaux

Tout le monde (ou du moins presque) fait partie des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Regardez les profils de vos candidats et voyez ce qu’ils partagent. Certains ne se cachent pas pour afficher leurs mauvaises habitudes qui pourraient vous créer des problèmes par la suite. Les réseaux sociaux servent également à confirmer votre bon ressenti lors de la rencontre.

Procédez à l’analyse du dossier

N’enfreignez pas la loi en demandant des justificatifs interdits dans le dossier de vos futurs locataires. Les pièces justificatives équivalentes sont toutefois les bienvenues.

Des documents obligatoires ne figurant pas dans le dossier, c’est rédhibitoire. Soyez vigilants avec la véracité des documents. Certains candidats à la location falsifient l’avis d’imposition pour mentir sur leur niveau de revenus. Pour vérifier, introduisez la reference disponible sur l’avis d’imposition et mettez-le sur le site du gouvernement.

N’ayez pas peur de demander les revenus au futur locataire qui vont permettre de payer son loyer

Un loyer payé, c’est bien, mais le revenu doit être suffisant pour régler les mensualités. Pour en être sûr, le revenu doit être 2,5 fois supérieur au montant du loyer. À titre d’exemple un loyer de 500 € est trop cher pour un candidat avec un revenu de 1 000 €.

Exigez un garant

Évitez les loyers impayés en exigeant un garant. Ce dernier peut être une personne physique ou un dispositif comme Visale. Cela vous évitera à 90 % d’avoir des désagréments avec vos loyers impayés.

Trouver facilement un locataire pour son bien immobilier locatif

Trouver un locataire

Un investissement locatif se définit comme l’achat d’un bien immobilier dans l’objectif de le mettre en location. Ce bien immobilier est rentable, à condition de choisir des locataires fiables et sérieux. Si vous désirez rapidement trouver des locataires, vous pourrez suivre deux points importants.

Évaluer de manière correcte le montant du loyer

Vous avez, comme propriétaire d’un bien immobilier locatif, le droit de fixer librement le coût de la location de votre logement. Il est préférable, toutefois, de bien fixer votre loyer. Si ce dernier est surévalué, soyez certain qu’il fera fuir les futurs candidats. Sous-évalué, cela ne sera pas rentable pour vous. Faites un tour sur le marché de l’immobilier afin de fixer le loyer selon les concurrents.

Soigner l’annonce

De belles photos prises sous les meilleurs angles mettront en valeur votre bien immobilier locatif. Vous pourrez aussi rédiger l’annonce sans ajout de superlatifs inutiles. mettez en avant les aouts du logement de manière concise et claire.

Quels sont les locataires à éviter ?

locataires à éviter

Certains candidats sont à éviter. Prenons l’exemple d’une famille avec deux enfants qui veuille louer un T2. Si vous acceptez, ces derniers pourraient saisir les services sociaux au moindre problème.

Parmi les candidats à éviter, citons

  • ceux qui veulent louer sans visiter votre bien immobilier ;
  • un locataire qui vous met trop de pression ;
  • les locataires avec un passe-temps bruyant qui dérangeraient les voisins.

En tant que propriétaire bailleur, il est légitime de vous protéger au maximum contre les mauvais locataires. La recommandation d’anciens propriétaires est un avantage si vous désirez accepter une candidature. C’est une solution fiable et qui vous évitera des désagréments à l’avenir.

Article précédentCommission d’intervention : dans quel cas et comment se faire rembourser ?
Article suivantComment remplir un bordereau de remise de chèque ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.