Mieux vaut-il investir dans une SCPI ou dans l’immobilier classique ?

SCPI

Investir dans l’immobilier est une stratégie d’investissement populaire et rentable. Cependant, il existe plusieurs façons de le faire et il est important de comprendre les différences entre les options disponibles pour choisir celle qui correspond le mieux à vos objectifs. Dans cet article, nous allons comparer les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) par rapport à l’investissement immobilier classique, avec leurs avantages et leurs inconvénients pour vous aider à décider laquelle est la meilleure pour votre portefeuille.

SCPI définition

Une SCPI est une société qui a pour objectif de réaliser des investissements dans l’immobilier et de percevoir des revenus locatifs sous forme de parts. Les parts de SCPI sont cotées en Bourse et achetées par des particuliers qui souhaitent diversifier leurs portefeuilles sans avoir à s’occuper eux-mêmes des locataires et des biens immobiliers. Les revenus sont générés par la location des biens immobiliers que la SCPI acquiert et gère.

Avantages

Les avantages des SCPI sont nombreux. Ils permettent aux investisseurs d’accéder à des placements immobiliers diversifiés avec un investissement relativement faible. Les SCPI sont généralement gérées par des professionnels de l’immobilier qui s’occupent de la gestion des biens immobiliers. Elles peuvent donc offrir aux investisseurs un rendement plus élevé que celui que l’on obtiendrait en investissant directement dans un bien immobilier. C’est également un type de placement qui permet de bénéficier de la hausse des prix de l’immobilier sans avoir à gérer les difficultés inhérentes à la gestion d’un bien immobilier.

Inconvénients

Bien que les SCPI présentent de nombreux avantages, il est important de prendre en compte certains inconvénients. Tout d’abord, la diversification des actifs n’est pas toujours possible, car les SCPI sont souvent limitées à un certains types de bien immobilier ou du moins il n’y a pas pléthore d’offres. En outre, les frais de gestion des SCPI peuvent être relativement élevés, ce qui peut limiter le rendement des investissements. Enfin, les SCPI sont des placements à long terme et il est donc impossible de récupérer son investissement rapidement.

Les types de biens que l’on peut acquérir en SCPI

  • Bureaux : des SCPI qui investissent dans des bureaux à usage de bureaux et de commerce dans des zones urbaines.
  • Résidentiel : des SCPI qui acquièrent des appartements à usage locatif et des maisons.
  • Hôtels : des SCPI qui investissent dans des hôtels et des résidences hôtelières.
  • Commerces : des SCPI qui investissent dans des locaux commerciaux et des surfaces de vente.
  • Entrepôts : des SCPI qui investissent dans des entrepôts et des installations logistiques.
  • Parkings : des SCPI qui investissent dans des parkings et des garages à usage commercial.

Investir en SCPI : conseils

investir dans l'immobilier

il est important de prendre le temps de comprendre le produit et de bien considérer les risques impliqués avant de se lancer.

Pour commencer, recherchez les différentes SCPI disponibles et comparez-les en termes de taux de rendement, de répartition des actifs et de frais d’administration. Une fois que vous avez trouvé une SCPI qui répond à vos besoins, vérifiez sa solvabilité et son historique de rendement. Vous pouvez également consulter des avis et des conseils d’experts en investissement immobilier.

Une fois que vous avez trouvé une SCPI qui correspond à vos critères, vous devrez alors vous renseigner sur les différentes méthodes de financement et décider quelle option est la plus appropriée. Les méthodes les plus courantes sont le prêt, l’emprunt bancaire et le placement en fonds communs de placement. Une fois que vous avez choisi une méthode de financement, vous devez ensuite vous assurer que le montant investi est suffisant pour couvrir le coût initial et les frais d’entretien.

Enfin, une fois que vous avez investi dans une SCPI, il est important de surveiller de près les performances de votre placement et de prendre des mesures si nécessaire pour réduire les risques. Par exemple, vous devrez surveiller de près les taux de rendement et les coûts d’entretien, et prendre des mesures pour diversifier votre portefeuille si les performances ne sont pas satisfaisantes. Il est aussi très important de bien se renseigner concernant la fiscalité de votre SCPI en fonction de votre tranche d’imposition.

Alors, immobilier classique ou SCPI ?

L’investissement dans la pierre consiste à acheter un bien immobilier à des fins de location ou de revente. C’est un investissement à long terme qui peut s’avérer très rentable. Toutefois, il nécessite un investissement important en capital et en temps. De plus, le rendement est dépendant des fluctuations du marché immobilier et des loyers que l’on peut obtenir. Enfin, investir dans la pierre nécessite une gestion et une connaissance plus approfondies et les investisseurs doivent prendre en compte le fait que la liquidité des actifs immobiliers est généralement bien inférieure à celle des SCPI.

La SCPI est une façon d’investir dans l’immobilier sans avoir à acheter un bien. Les parts de SCPI permettent aux investisseurs de bénéficier de la performance d’un portefeuille immobilier diversifié sans avoir à faire face aux coûts et à la complexité liés à la gestion immobilière. En outre, les investisseurs peuvent bénéficier d’une fiscalité avantageuse et d’un investissement plus flexible. Cependant, les frais de gestion des SCPI sont généralement plus élevés que ceux de l’immobilier classique et ils ne sont pas aussi liquides.

L’investissement en SCPI ou en immobilier classique ne sont pas des choix à prendre à la légère. Les investisseurs devront donc peser le pour et le contre de chaque type d’investissement avant de prendre une décision.  En effet, ils sont tous les deux des placements à long terme et peuvent présenter des avantages et des inconvénients. Les investisseurs qui souhaitent déterminer lequel des deux est le plus approprié pour leur situation devront prendre le temps d’étudier les avantages et les risques liés à chacun d’eux. 

Article précédentMieux comprendre ce qu’est le regroupement de crédits
Article suivantOr, argent, platine ou palladium ? dans quel métal précieux investir ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.