Quel est le plafond de virement à la banque postale ?

plafond de virement à la banque postale

Chaque jour, plusieurs milliers de virements sont effectués par la banque postale. Pour prévenir toute dérive et protéger les comptes courant des clients, un plafond de virement a été mis en place. Quels sont les plafonds de virement à la banque postale ? Y a-t-il une exception à ce plafond ?

Les types de virement à la banque postale

Il faut rappeler que le virement est une opération bancaire qui permet de transférer de l’argent d’un compte à un autre. À la banque postale, il existe plusieurs modes transferts d’argent.

Le virement SEPA

Le virement SEPA ou espace unique de paiement en euros est conforme à l’harmonisation des moyens de paiement dans l’Union Européenne. Avec ce type de virement à la banque postale, il est possible d’effectuer des virements occasionnels pour payer un créancier en une seule fois, des virements permanents pour payer un abonnement, un loyer ou un salaire. L’avantage de ce virement est qu’il est gratuit et rapide au niveau de l’exécution de l’ordre du virement : sa durée est de un jour seulement. Le virement est à faire par l’intermédiaire de l’espace client sur le site de la banque.

Les virements internationaux

La banque postale peut également effectuer des virements internationaux rapides, car l’ordre de virement est exécuté dans les 5 jours ouvrables. De plus, selon vos besoins où urgence le virement international va s’adapter. Il est également à noter que le propriétaire du compte a la possibilité de choisir entre un virement différé ou immédiat.

Quel est le plafond de virement à la banque postale ?

En principe, les virements ne sont pas plafonnés par la loi, car ils sont plus faciles à retracer qu’un dépôt d’argent. C’est dans ce sens que les virements SEPA ne sont pas non plus plafonnés, sauf pour les virements instantanés dont le plafond est de 15.000 euros dans la zone Euro. L’organisme public anti blanchiment d’argent est chargé de contrôler tous les mouvements bancaires suspects, en particulier ceux dépassant plusieurs centaines de milliers d’euros.

Ainsi, pour les virements d’un compte bancaire à un autre appartenant à la banque postale, aucun plafond n’est imposé par les banques. Mais les virements de votre compte personnel à un autre compte domicilié dans une autre banque sont souvent plafonnés par les banques pour des raisons pratiques. Enfin, si vous avez un solde insuffisant ou nul pour effectuer un virement, celui-ci risque d’être annulé par la banque en plus d’augmenter les frais bancaires.

La banque postale est l’une des banques les moins onéreuses en France. En effet, le montant minimum d’un virement varie selon la carte bancaire du client. Le minimum d’un virement est de l’ordre d’environ 300 euros et d’un maximum de 20.000 euros. Par exemple, pour une carte visa classique de la banque postale, le plafond de virement est 3 000 euros par jour pour un paiement et est de 1.000 euros pour un retrait.

Comment augmenter le plafond de virement à la banque postale ?

Si le plafond de virement imposé par votre banque vous semble trop limité, il est possible de lever ce plafond avec une demande de modification à titre exceptionnel. Cette demande est valable en cas de dépense imprévue pour cause de voyage, ou d’un accident de nature corporel ou non à l’origine du dommage important. Si vous êtes également à la retraite, il est possible de lever le plafond de plusieurs centaines d’euros. La demande d’augmentation de plafond peut se faire par mail ou par appel téléphonique au gestionnaire de compte.

En conclusion, la banque postale n’impose aucun plafond au virement sauf si la loi en décide autrement ou pour des raisons pratiques comme un manque de liquidité dans un compte.

Article précédentPeut-on retirer 15 000 euros en liquide ? 
Article suivantEst-il possible d’ouvrir un compte bancaire sans revenu ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.