Est-il possible d’ouvrir un compte bancaire sans revenu ?

ouvrir un compte bancaire sans revenu

Vous n’avez pour l’instant pas de revenues fixe ou pas de revenus du tout ? Pourtant, vous devez justifier d’un compte bancaire pour pouvoir obtenir un emploi, un logement… La plupart des banques demandent à leurs clients un apport régulier de fonds sur leur compte pour permettre l’ouverture de celui-ci. Tout le monde n’est pas en mesure de leur fournir, ce qui peut devenir un frein. Voyons dans cet article s’il est possible d’ouvrir un compte bancaire sans revenus.

Le droit au compte bancaire

Il existe de nombreux cas dans lesquels des personnes peuvent avoir besoin d’un compte bancaire même sans avoir de revenus. Prenons par exemple le cas des étudiants. Ils n’ont pas toujours un travail à côté de leurs études pourtant, certains doivent percevoir les APL à leur nom via un compte. Ou bien encore les personnes au foyer comme les chercheurs d’emploi ou celles titulaires d’une pension. Certaines de ces situations peuvent bloquer l’accès aux banques.

Il n’est pas rare que celles-ci demandent des conditions de revenus, voir un versement initial. Ceci peut poser problème pour les personnes n’ayant pas de ressources financières d’avance. Heureusement, il est tout à fait possible d’ouvrir un compte même sans revenus.

Comment ouvrir un compte bancaire sans revenu

Stop aux idées toutes faites, la loi est clair à ce sujet avec le droit au compte. Par exemple, suite à un licenciement ou à un changement de situation, si une personne souhaite ouvrir un nouveau compte, mais qu’elle n’a pas de revenus. La banque a le droit de refuser cette ouverture. En contrepartie, elle devra fournir une attestation de refus d’ouverture pour que cette personne puisse prendre rendez-vous à la Banque de France qui lui assignera un nouvel établissement bancaire. Celui-ci devra obligatoirement ouvrir un compte au demandeur. Cette méthode s’applique principalement pour les banques “traditionnelles” qui ont pignon sur rue. Mais, avec ce droit de compte, le client pourra bénéficier des services basiques et donc obtiendra un compte bancaire sans avoir de revenus.

Bon à savoir : la Banque de France choisi une nouvelle banque, mais celle-ci a tout à fait le droit de clôturer le compte si la situation l’exige. Un délai de deux mois sera appliqué pour avertir le client.

Les solutions pour ouvrir un compte bancaire sans revenus

On peut faire appel au droit au compte autant de fois que l’on souhaite, mais si vous ne voulez pas multiplier les démarches, il est peut-être préférable de se tourner vers les banques en ligne. Elles ont un coût relativement faible et sont de bonnes alternatives. En voici quelques-unes.

Monabanq l’incontournable banque sans revenus

Sans avoir une source de revenus récurrents, trouver une banque peut vite devenir un véritable marathon. Seuil minimum, placement d’épargne, ces demandes sont fréquentes. Ne baissez pas les bras, certaines banques n’ont pas autant d’exigences. Monabanq fait partie de celles-là. Elle ne réclame aucune condition de revenus minimum et offre plusieurs services ainsi qu’une carte bancaire pour seulement 2 € par mois. Véritable banque en ligne ET sans revenus, son offre est intéressante mais il faudra tout de même effectuer un versement initial d’un montant de 150 €.

N26 la banque gratuite en ligne qui monte

Véritable arche de Noë, N26 est une véritable banque 100 % en ligne qui ne demandent à ses clients aucun revenus minimum. Ouverte à tous, sans dépôt initial, sans conditions de revenus, et même aux interdits bancaires. Autre avantage de cette banque, elle est totalement gratuite. Elle ne facture ni les frais de tenue de compte ni la carte bleue. Seule contrepartie pour le client : utiliser 9 fois au cours d’un trimestre la carte bancaire sans quoi elle vous sera facturée 2,90 € par mois. Celle-ci est une MasterCard à contrôle de solde, mais vous n’avez droit à aucun découvert et vous n’avez pas de chéquier. N26 étend aussi son offre avec un compte spécial pour les auto-entrepreneurs, très pratique lors d’un début d’activités et que les revenus sont aléatoires.

À savoir : le siège social étant basé en Allemagne, les RIB édités le seront aussi. Il faut s’assurer que les organismes qui auront besoin d’effectuer des prélèvements automatiques sur votre compte pourront le faire.

Ouvrir un compte sans banque

Quésaco un compte sans banque ? Il permet à tout le monde d’ouvrir un compte bancaire sans recours à un établissement bancaire classique. Il donne accès aux services de base d’un compte standard : carte bancaire, effectuer et recevoir des virements ainsi que gérer des prélèvements. Pour ouvrir un compte sans banque, il suffit de se rendre chez le buraliste et de lui fournir une pièce d’identité et un numéro de téléphone mobile. Le compte sans banque est alors immédiatement en état d’utilisation, le buraliste remet au titulaire la carte bancaire ainsi qu’un RIB. Ce compte est facturé 20 € à l’année.

Il existe bien d’autre banques en lignes avec chacune leur offre spécifiques. On peut noter dans les principales :

  • Soon,
  • Boursorama Banque,
  • HSBC,
  • Fortuneo…

À l’heure actuelle, beaucoup de banques en lignes proposent un cadeau de bienvenue lors de l’ouverture d’un premier compte sans demander de dépôt à l’ouverture. Elles vont de 80 à 150 € en générale, mais il faudra regarder de près les conditions pour l’obtention de celle-ci (nombre d’opérations dans le mois, dépôt initial…).

En conclusion

Que vous soyez jeune actif, étudiant, sans emploi ou invalide au travail ; vous pouvez trouver une banque qui vous permettra d’ouvrir un compte bancaire sans revenus. Les banques en lignes ont énormément progressé et sont maintenant tout à fait capables de rivaliser avec un établissement bancaire classique. Elles offrent à moindre coût et pour tout type de profil une solution pour la gestion de votre argent.

Article précédentQuel est le plafond de virement à la banque postale ?
Article suivantComment devient-on interdit bancaire ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.