Refus de prêt : comment rebondir

refus de pret causes solutions

Vous venez d’apprendre le refus d’un prêt demandé auprès de votre organisme bancaire ou vous avez peur de ne pas avoir une réponse positive ? Plusieurs solutions s’offrent à vous pour maximiser vos chances d’obtenir un prêt malgré tout.

Mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un prêt

pourquoi pret refusé

Tout d’abord, il semble essentiel de savoir comment mettre toutes les chances de votre côté pour que votre prêt soit accordé par votre banque. Que ce soit les sites de comparateur en ligne et la construction d’un dossier dit “béton”, il existe mille et une solutions pour ne pas faire face à un refus.

Les sites de comparaison de prêt

Il paraît primordial de bien vous renseigner sur les différentes offres que proposent les organismes bancaires. Il est possible de comparer, grâce à des sites spécialisés, plusieurs offres de crédit. De cette manière, il sera possible de trouver facilement et rapidement un prêt.

Grâce au comparateur de crédit, il est possible de d’avoir en visibilité plusieurs choses : le coût du prêt, la durée du remboursement, mais également le montant de l’apport si celui-ci est demandé. Par conséquent, il sera possible de savoir si vous répondez aux critères de cette offre de prêt.

Une fois que vous avez fait un premier tri des banques qui pourraient accepter votre demande de prêt, il ne vous reste qu’à les contacter et à demander davantage de renseignements, avant de signer votre accord de prêt.

S’informer sur les motifs courants de refus

refus de pret comment faire

Pour maximiser vos chances d’obtenir un prêt, il est indispensable d’être au courant des critères valorisés par les banques et, par conséquent, comprendre pourquoi certains crédits sont refusés.

Parmi les motifs de refus les plus courants :

  • Plusieurs crédits en cours : en effet, il est possible que le particulier demandeur d’un prêt ait déjà trop de crédits en cours. Dans ce cas, les banques sont peu rassurées. La dette ne doit pas excéder 35 % de vos revenus.
  • Des incidents de paiements : si le particulier a été confronté à certains problèmes pour régler des factures précédemment, il est possible que la banque refuse le prêt, cela montre son insolvabilité.
  • Une situation financière fragile : enfin, certaines personnes se retrouvent parfois dans des situations instables. Elles viennent de perdre leur travail et n’ont pas d’argent de côté. Dans ce cas, les organismes bancaires sont frileux et ne prêtent pas d’argent facilement.

Ce ne sont que certains exemples qui incitent les banques à refuser des demandes de prêt de la part de leur client. La liste n’est pas exhaustive, mais la banque peut vous donner des justifications plus précises en cas de refus.

Un dossier dit « béton » pour une demande de prêt réussie

Pour minimiser vos chances de refus, il est primordial de bien préparer votre dossier avant d’envoyer votre demande auprès de la banque. Pour ce faire, il faut constituer un dossier “béton” qui sera bien pensé pour que l’organisme prêteur ait facilement confiance et vous accorde le prêt.

Pour constituer ce dossier “béton”, appuyez-vous sur les différentes conditions demandées par la banque, mais également les différents papiers à apporter. Ainsi, tentez de répondre au maximum aux critères demandés pour que l’établissement n’ait aucune raison de refuser.

En cas de refus d’un prêt, en tant que prêt immobilier

Vous l’avez compris, il est possible que votre demande de crédit soit refusée par votre banque. Cela peut particulièrement être le cas pour une demande de prêt immobilier.

Par conséquent, comment réagir en cas de refus ? La première chose à faire est de revoir convenablement votre dossier. Par exemple, si vous avez plusieurs crédits en cours, soldez-les le plus rapidement possible, pour diminuer votre dette.  Vous pouvez également revoir votre apport ou demander une plus petite somme.

Puis, pensez à voir ce que proposent les banques concurrentes en vous renseignant auprès d’un courtier. Un courtier immobilier peut dans ce cas précis vous guider pour trouver le meilleur organisme. Ainsi, en jouant sur la concurrence, il sera sans doute possible de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir ce prêt.

Si malgré vos recherches, vous n’arrivez pas à trouver de prêt, c’est que vous ne remplissez pas les conditions et que vous allez devoir modifier certains points concernant votre situation personnelle ou professionnelle. Si vos revenus sont trop faibles, envisagez un prêt plus bas, si vous n’avez pas de CDI, il en faudra un impérativement. Enfin, il reste possible de patienter et de repousser un peu ses projets pour mieux rebondir ensuite.

Article précédentDons aux associations : que faut-il savoir ?
Article suivantComment ouvrir un compte joint Boursorama ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.