Pourquoi l’investissement immobilier devrait-il croître au cours des deux prochaines années ?

investissement immobilier

L’année 2021 a été marquée par un volume record de ventes pour l’immobilier en France. Ce dynamisme repose sur plusieurs facteurs solides et n’est pas prêt de s’estomper en 2022. Retrouvez ici les raisons qui poussent à l’optimisme et laissent présager deux belles années à venir pour l’investissement immobilier en France.

Des taux d’intérêt très bas

C’est une des grandes questions en ce début d’année 2022 : est-ce que les taux d’intérêt vont demeurer aussi bas qu’en 2021 ? La tendance actuelle semble indiquer que oui : les banques cherchent à favoriser l’investissement immobilier donc elles maintiennent des taux favorables pour les investisseurs. Ce maintien est très lié aux contraintes imposées il y a peu par le HCSF, le haut conseil de stabilité financière, qui limite le taux d’endettement à 35 % et la durée de l’emprunt à vingt-cinq ans : le taux d’intérêt reste alors le dernier mécanisme que peuvent activer les banques pour attirer de potentiels clients. Et même si une légère hausse des taux peut être à craindre au cours des prochains mois, ils seront toujours inférieurs à l’inflation : cela restera donc intéressant d’investir dans l’immobilier.

Un désir de changement

Les deux dernières années écoulées ont été marquées par de nombreux bouleversements. Les comportements et habitudes des gens ont été modifiés par l’évolution des conditions sanitaires mais le « retour à la normale » ne peut être identique à celui de « la vie d’avant ». Les conséquences sont nombreuses sur les désirs, particulièrement des urbains, soucieux de se reconnecter à la nature ou du moins de vivre dans de plus grands espaces. La généralisation du télétravail offre aussi la possibilité de quitter la ville pour s’installer à la campagne.

Aussi, l’augmentation des vols ou effractions en ville peut donner envie de déménager. C’est un fait, beaucoup plus de gens souscrivent en effet à une assurance habitation qui couvre le vol par effraction et le vandalisme. Ceci traduit une réelle volonté de se protéger. De fait, cette tendance à la mobilité offre de nombreuses opportunités pour le marché immobilier.

Le marché de l’immobilier ne connait pas la crise

Si de nombreux secteurs ont été touchés par l’immobilité qui a frappé l’économie mondiale en 2020 puis, dans une moindre mesure, en 2021, l’immobilier, lui, ne connait pas la crise. Même si le marché du neuf et de la construction s’essouffle un peu, celui de la revente se porte à merveille.

Les SCPI attirent les petits épargnants

Pour les investisseurs disposant d’un trop petit capital pour se risquer dans une aventure solitaire, les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ont la côte, particulièrement auprès des plus jeunes. En laissant entrer des investisseurs à partir de plusieurs centaines d’euros, certaines SCPI aident à dynamiser le marché de l’immobilier tout en conférant aux particuliers la possibilité d’augmenter leur portefeuille de possessions. Avec un risque partagé, l’impact des pertes est moindre. Quant aux gains, ils se font de manière progressive et constituent une base de capital intéressante pour un investissement plus important voire même pour la retraite. Ainsi, alors que de plus en plus de jeunes cherchent à investir avec de petits moyens, les SCPI participeront au dynamisme du marché immobilier en 2022.

La transition écologique, une opportunité

Avec la transition écologique, la législation change et oblige les propriétaires à être réactifs s’ils veulent revendre leurs biens. Les logements considérés comme des passoires thermiques (notés F ou G par le Diagnostic de Performance Energétique) vont être soumis à un audit obligatoire en cas de vente après le 1er septembre 2022. Depuis l’officialisation de cette mesure, on assiste à une explosion des mises en vente de ces logements. De nombreux investisseurs guettent la bonne opportunité et rachètent ces biens afin de les soumettre à des travaux de rénovation pour réaliser ensuite une importante plus-value.

La pierre, une valeur refuge

Les bouleversements vécus lors des deux années précédentes ont confirmé une réalité : les Français sont attachés à la pierre. Il s’agit pour eux d’une valeur refuge. Ceux venant d’acquérir un petit capital auront à cœur de chercher à investir dans l’immobilier. L’enfermement de certaines familles nombreuses dans des logements exigus en centre-ville ont aussi révélé une envie de vivre dans plus grand. Encore une fois, la pierre s’impose comme un achat rassurant et utile pour se sentir bien dans sa vie : être bien « chez soi » représente une valeur inestimable. Cette recherche de confort va aussi participer à booster le marché de l’immobilier en 2022.

Article précédentQu’est-ce qu’un courtier immobilier et pourquoi faire appel à lui
Article suivantFiliale ou succursale : que choisir pour une implantation en Suisse ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.