Comment fonctionne le PTZ dans l’ancien?

Comment fonctionne le PTZ dans l'ancien?

Vous avez l’intention d’investir dans l’ancien? Sachez qu’en complément de votre prêt immobilier classique, vous avez la possibilité de solliciter auprès du gouvernement un prêt aidé, sans intérêts bancaires, le PTZ. L’objectif principal de ce dispositif est de faciliter l’accès à la propriété des ménages les plus modestes, en finançant une partie de l’achat du bien immobilier, qu’il s’agisse d’un bien neuf, d’une demeure ancienne, ou encore d’un logement social.

Dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier ancien, le PTZ est en plus soumis à une série de conditions spécifiques, portant notamment sur la nature du logement, les ressources financières du foyer, ainsi que les travaux à engager dans l’habitation. Alors, comment fonctionne le PTZ dans l’ancien? Explications.

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro dans l’ancien?

Comment fonctionne le PTZ dans l'ancien?

Le prêt à taux zéro, que l’on retrouve souvent sous l’abréviation de PTZ, est un dispositif d’emprunt immobilier créé par le gouvernement, puis géré par les organismes bancaires, à destination des primo-accédants. Comme son nom l’indique, il n’est soumis à aucun type d’intérêts bancaires. La durée de remboursement varie de 15 à 20 ans (après une période de différé de 5, 10, ou 15 ans), en fonction de vos ressources, du nombre de personnes dans le foyer, ainsi que de la zone géographique dans laquelle se trouve le bien immobilier en question. Vous pouvez faire en ligne une simulation PTZ, pratique, fiable et rapide.

Le PTZ concerne tous les types de logement. Néanmoins, dans le cadre d’un logement ancien à rénover, l’État a prévu plusieurs conditions d’éligibilité à remplir pour bénéficier de ce prêt aidé. Quoi qu’il en soit, il est important de garder à l’esprit que le prêt à taux zéro est un dispositif destiné au financement d’une partie de l’opération immobilière; en aucun cas il ne couvre le montant total de la vente.

Quelles sont les conditions d’obtention du prêt à taux zéro dans l’ancien?

Comment fonctionne le PTZ dans l'ancien?

Si le bien immobilier que vous souhaitez acheter est ancien, le prêt à taux zéro est soumis à un certain nombre de conditions, relatives aux travaux de rénovation à effectuer, mais aussi à la nature-même du logement, ainsi qu’à votre propre profil emprunteur.

Les travaux de rénovation

L’un des premiers critères d’éligibilité pour bénéficier du prêt à taux zéro concerne les travaux à engager dans le logement ancien. En effet, l’acheteur se compromet à réaliser des travaux d’un montant équivalent ou supérieur à 25% du tarif à l’achat, et ce dans un délai de 3 ans à compter de l’opération immobilière. Le délai peut éventuellement être prolongé en cas de maladie, de catastrophe naturelle, ou encore de problèmes suite à la mauvaise exécution des travaux.

Les travaux financés dans le cadre du PTZ incluent l’agrandissement de la surface habitable (annexe, aménagement de combles, …), la modernisation des espaces de vie, la rénovation dans le cadre d’économies d’énergie.

La nature du logement

Comment fonctionne le PTZ dans l'ancien?

Le logement ancien se doit également de respecter certains critères afin d’être éligible au PTZ. Le premier d’entre eux concerne la situation géographique. Votre bien immobilier doit en effet se situer dans les zones dites « détendues », à savoir les zones B2 et C. À l’inverse des zones tendues Abis, A, et B1, où l’offre en terme de logement est inférieure à la demande, les zones B2 et C regroupent des villes (généralement de petite taille ou taille moyenne) où l’offre est suffisante par rapport à la demande.

Les logements concernés par le PTZ sont les logements anciens (à condition de ne pas avoir commencé la réalisation des travaux avant l’obtention du prêt), les immeubles à rénover (dans ce cas, les travaux peuvent éventuellement avoir commencé avant l’obtention du prêt), ou les logements sociaux (à condition, ou d’y habiter depuis 2 ans au minimum, ou d’être locataire d’un bien situé dans le même département et géré par le même bailleur social.

Le profil emprunteur

L’octroi du prêt à taux zéro est, enfin, conditionné par le profil de l’acheteur. Tout d’abord, il faut savoir que le PTZ est réservé aux primo-accédants, à savoir, à ceux qui achètent pour la première fois leur résidence principale. Par ailleurs, le PTZ est soumis à des plafonds de ressources fixés par l’État. Aussi, si vos revenus fiscaux sont supérieurs aux plafonds déterminés par la loi en fonction de la composition de votre foyer, alors vous ne pouvez pas être éligible au prêt à taux zéro. Enfin, comme évoqué précédemment, il est nécessaire de complémenter le PTZ avec un autre prêt (prêt immobilier par exemple), dans la mesure où le PTZ n’est destiné à financer qu’une seule partie de l’opération d’achat.

Article précédentQu’est ce que l’e procurement ? 
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.