Comment assurer un local professionnel ?

quelle assurance local commercial

Les locaux professionnels (bâtiment, boutique, entrepôt ou bureau) ne sont jamais à l’abri des sinistres (dégât des eaux, incendie, vol, etc.). Ce genre d’incident a d’énormes répercussions financières. Pour vous prémunir d’un tel risque, vous devez souscrire un contrat de prévoyance adapté. Voici ce que vous devez savoir pour assurer votre local de travail.

Que couvre une assurance pour local professionnel ?

assurer stock marchandise

Pour un entrepreneur, un auto-entrepreneur ainsi qu’un professionnel libéral, il est important de souscrire une assurance pour son local de travail. Il s’agit d’un contrat de prévoyance qui couvre :

  • votre bureau
  • votre entrepôt
  • votre local commercial

En plus d’assurer votre local professionnel, ce contrat de prévoyance couvre aussi :

  • vos matériels d’exploitation : mobiliers, machines, équipements en tout genre
  • vos stocks et marchandises

Quelles garanties choisir ?

comment assurer local commercial

Si vous souhaitez savoir comment assurer un local professionnel, vous aller devoir choisir entre plusieurs garanties. Il s’agit là de :

  • responsabilité civile de l’entreprise
  • couverture des biens et des locaux

Responsabilité civile de l’entreprise

La responsabilité civile de l’entreprise couvre tout dommage à un tiers. Elle est divisée en deux parties :

  • la responsabilité civile professionnelle liée à une prestation quelconque
  • la responsabilité civile relative à l’exploitation de l’entreprise

Le montant de la prime responsabilité civile est basé sur un pourcentage du chiffre d’affaires. Il est réévalué chaque année en fonction du CA de l’année n-1. (plus de détails
sur le site Culture RH par exemple).

RCE ou responsabilité civile exploitation

Ce contrat de prévoyance permet au propriétaire ou au locataire d’un local professionnel d’être couvert suite à un sinistre causé à un tiers pendant l’exploitation de l’établissement en question. Il s’agit, par exemple, des accidents qui blessent un client.

RCP ou responsabilité civile professionnelle

C’est une garantie destinée à un dommage ou encore une erreur qui survient lors de l’exercice d’une prestation. Par exemple, si vous êtes un réparateur d’ordinateur, cette assurance vous couvre quand vous endommager le PC d’un client lors de sa réparation.

Couverture des biens et des locaux

Cette garantie varie en fonction des activités. Les couvertures proposées dépendent de l’activité de l’entreprise. Elles peuvent être adaptées spécifiquement aux besoins de votre société.

Les garanties d’un local professionnel peuvent inclure :

  • l’incendie
  • dégât des eaux, grêle, neige inondation ou autres catastrophes naturelles
  • bris de glace
  • vandalisme, cambriolage ou vol
  • dommages électriques causés par la foudre ou une surtension

Garanties multirisques professionnels

 

Ce sont des garanties qui couvrent de nombreux risques, dont :

Ce contrat de prévoyance peut également couvrir :

  • le vol de chèques, d’espèces ou de titres de paiement
  • la protection juridique professionnelle qui défend le locataire ou le propriétaire d’un local professionnel s’il fait l’objet d’une procédure judiciaire.

Trouver une assurance local professionnel à un tarif intéressant

ouvrir un commerce assurance

Le prix d’une assurance local professionnel repose sur plusieurs facteurs. Parmi les variables qui entrent en ligne de compte, il y a l’activité de votre entreprise ainsi que votre chiffre d’affaires réel ou prévisionnel, le statut de votre société. Sans oublier le type de local, les risques auxquels vous êtes exposé, le niveau de sécurisation ainsi que les garanties dont vous souhaitez bénéficier.

À titre indicatif, vous devez prévoir au minimum 300 € par an pour assurer un local commercial basique pour une entreprise individuelle. Le coût du contrat peut toutefois varier en fonction des services et options.

Pour trouver un contrat de prévoyance pour local professionnel à un tarif avantageux, vous pouvez demander un devis gratuit auprès de plusieurs assureurs. Vous aurez alors un aperçu du coût de ce type d’assurance. Cette opération vous permet également de comparer les offres disponibles.

Assurance pour local professionnel : que faire en cas de sinistre ?

Suite à un sinistre, vous devez informer votre assureur via une déclaration. Pour les sinistres fréquents relatifs à la vie quotidienne, le remboursement peut être effectué en moins de 48 heures après avoir fourni un devis selon la police d’assurance choisie.

Pour les sinistres importants, bien souvent, l’assureur engage un cabinet spécialisé qui va procéder à une évaluation des dégâts en moins de 48 heures. Après cela, il va mettre en place une procédure d’indemnisation après la réception du devis. Dans ce deuxième cas, le souscripteur a la possibilité de contester le rapport d’expertise en ayant recours à un expert d’assurance. Ce dernier effectue une contre-expertise. Il va être rémunéré en fonction des indemnités perçues par le client suite à son intervention.

Pour une perte d’exploitation, le délai sera plus long. Elle nécessite, en effet, 15 à 30 jours de procédure. Il convient de rappeler que le remboursement aura uniquement lieu si le sinistre est couvert par votre contrat d’assurance pour local professionnel.

Article précédentS’assurer une retraite convenable, ça se prépare dès aujourd’hui !
Article suivantAssurance vie et succession : Quelle fiscalité pour vos ayants droit ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.