Accueil Emprunter Épargne de précaution : combien mettre de côté ?

Épargne de précaution : combien mettre de côté ?

epargne de precaution
Voiture à réparer, déménagement, chaudière à changer, panne de voiture… Personne n’est à l’abri de dépenses conséquentes et inattendues qui nécessitent une mobilisation d’argent dans les plus brefs délais. Voici, dans cet article, pourquoi il est utile de constituer une épargne de précaution et la marche à suivre pour le faire de la meilleure des façons.

L’épargne de précaution, qu’est-ce que c’est ?

compte épargne en ligne

L’épargne de précaution constitue une somme mise de côté et directement accessible en vue de couvrir d’éventuels imprévus de la vie.

Cette épargne évite à celui qui la constitue, de se retrouver brusquement à découvert, ou d’avoir à contracter un crédit pour faire face à des dépenses inopinées : prêts à la consommation, credit renouvelable etc.

Dépenses imprévues : à quoi m’attendre ?

epargne de precaution

Vivre en flux tendu, avec un compte en banque quasiment vide à la fin du mois est le quotidien de nombreuses personnes en situation précaire. Si l’on a les moyens d’épargner un peu, même de toutes petites sommes, il est judicieux de le faire, pour pallier à diverses dépenses inattendues :

  • Un déménagement,
  • La perte d’un emploi,
  • Une panne de voiture ou réparations à faire sur son véhicule,
  • Une réparation, rénovation à faire dans son logement,
  • Des réparations d’une machine à laver, d’un lave vaisselle, d’un ordinateur, ou tout autre appareil du quotidien,
  • Des frais d’hospitalisation,
  • Des dépenses de santé onéreuses et insuffisamment remboursées,
  • Des obsèques à financer,
  • Le financement des études d’un enfant,
  • La naissance d’un enfant à venir (et ce, même si la est un coup de pouce bienvenu pour les parents, l’arrivée d’un bébé implique un grand nombre de dépenses considérables),
  • Etc.

Épargne de précaution : vers quel plan d’épargne me tourner ?

epargne de precaution

Quitte à mettre une certaine quantité d’argent de côté, autant la faire fructifier, mais attention, certains placements intéressants impliquent de voir son argent bloqué pendant une période donnée.

Ainsi, par précaution, vaut mieux laisser permanence au moins quelques centaines d’euros sur son compte courant (ou l’équivalent de ses dépenses mensuelles ordinaires).

Au-delà de cette somme, il est tout à fait possible de placer l’épargne supplémentaire sur un compte d’épargne mieux rémunéré dont le capital peut être retiré rapidement à savoir :

  • Le livret A : Capital disponible à tout moment, mais rémunération peu élevée (0,5% Août).
  • Le LDDS (Livret de Développement Durable et solidaire) : Plafonné à 12000 euros, avec une rémunération identique au Livret A.

Aussi, pour une épargne de précaution, mieux vaut éviter l’assurance vie, le PEL ou le PER qui sont des placement intéressants mais dans une vision long-termiste.

Article précédentLivret A : ce qu’il faut savoir pour mieux le gérer
Article suivantPrêt immobilier: Quels sont les taux actuels? Quel est le meilleur moment pour investir?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.