Comment financer des travaux de rénovation ?

financer des travaux de rénovation

Matériaux, outils, main d’œuvre… rénover son logement demande de disposer d’un budget travaux. Pour trouver le financement nécessaire à la réalisation de son projet de rénovation, diverses solutions peuvent être envisagées, indépendamment ou de manière complémentaire les unes aux autres. Comment financer des travaux de rénovation ? Nos solutions.

Financer ces travaux avec son épargne

Pour rénover son logement, tout ou partie des travaux peuvent être financés grâce à des fonds propres disponibles. À tout le moins lorsque le propriétaire du bien dispose d’une épargne suffisante.

Car il s’agit alors de puiser dans son épargne personnelle. Livret A, LDD ou encore PEL et CEL… divers livrets d’épargne rendent l’argent placé disponible pour payer les travaux de réhabilitation d’un logement. Pour le PEL et le CEL, un justificatif doit être présenté (devis, facture…).

Le pécule constitué à force d’épargne peut couvrir la totalité des travaux ou constituer un apport. Dans ce dernier cas, une solution de financement à crédit permet de trouver le solde pour réaliser son projet.

Le prêt travaux

Des solutions de financement travaux sont proposées par divers organismes. Il s’agit de crédits travaux, dont les fonds sont exclusivement destinés à la rénovation ou à l’aménagement d’un bien immobilier.

Un capital jusqu’à 30 000 € peut être emprunté à cette fin, dans la limite des capacités de remboursement et selon la nature des travaux.

Les prêts travaux font souvent l’objet de taux d’intérêt bas, attractifs. Emprunter pour payer des travaux est même parfois plus rentable que de casser son PEL ou de puiser dans son épargne.

Une simulation prêt en ligne permet de trouver facilement le meilleur montage financier pour ses travaux.

Simuler son financement travaux

La calculette en ligne est un outil de simulation crédit gratuit, accessible à tout moment. Elle permet de connaître les modalités d’un crédit conso, dont le prêt travaux, en fonction de son projet personnel.

L’outil calcule, d’après les données renseignées, la mensualité due selon le montant emprunté et la durée de remboursement, le taux du crédit.

La simulation effectuée permet donc de vérifier sa capacité d’emprunt, d’après son taux d’endettement, ses ressources… Cette étape est indispensable pour s’assurer qu’une éventuelle demande de prêt puisse être acceptée, et ne pas perdre de temps en démarches qui ne peuvent aboutir.

Connaître la mensualité due permet aussi d’anticiper le poids du crédit dans son budget mensuel, sur sa capacité à l’assumer.

L’outil recense les offres de prêts accessibles proposées par les principaux opérateurs du marché : les banques, les organismes spécialisés en crédit, les courtiers.

Lorsqu’une offre répond au besoin, la calculette crédit en ligne permet d’entrer en relation avec l’opérateur pour monter son dossier de financement, avec un accord de principe quasi immédiat. L’accord définitif est délivré quelques temps plus tard, sous réserve de l’étude du dossier complet.

Le simulateur de prêt conso étant en libre accès, il est possible d’effectuer autant de simulations que souhaité : pour décider d’emprunter la totalité du montant des travaux ou de déduire un apport personnel, pour moduler la durée de remboursement en fonction du montant de la prime mensuelle à payer, pour mettre en concurrence les différentes offres…

Les aides et subventions

aides et subventions pour financer des travaux

La réhabilitation du logement fait l’objet de programmes nationaux : diverses aides et subventions sont prévues pour les travaux de rénovation. Il est bon de les connaître  : pour en profiter, certaines d’entre elles doivent être sollicitées avant la signature de devis de l’artisan.

Elles peuvent alors être prises en compte pour établir son budget travaux.

MaPrimeRenov’

MaPrimeRenov’ est une aide attribuée pour des travaux de rénovation permettant de réaliser des économies d’énergie. La subvention est aussi soumise à condition de revenus.

L’Éco-PTZ

Pour financer ses travaux de rénovation, un éco-prêt à taux zéro peut être obtenu, sans condition de ressources. Le montant de ce prêt sans taux d’intérêt est plafonné à 30 000 €, et dépend des travaux engagés.

L’éco prêt à taux zéro peut être souscrit en complément du dispositif MaPrimeRenov’.

L’ANAH

L’ANAH est un organisme public habilité à délivrer des aides financières pour la rénovation du logement. Plusieurs programmes sont développés : habiter facile, habiter sain, habiter serein.

Le taux de TVA réduit

Les travaux d’amélioration du logement permettent de profiter d’un taux de TVA réduit à 10 %.

Ce taux de TVA baisse à 5,5 % pour certains travaux de rénovation énergétique, permettant in fine des économies d’énergie.

Le taux de TVA réduit s’applique sous conditions sur la main d’œuvre mais aussi sur les fournitures et matériaux.

Financer ses travaux de rénovation peut se faire grâce à des solutions diverses. Souvent, face au coût des travaux, un montage financier est nécessaire, incluant un prêt à la consommation. Le simulateur de crédit conso permet de réfléchir à l’optimisation de son budget travaux et de profiter des meilleures conditions pour lancer son chantier de rénovation.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Article précédentPièces d’or : le meilleur moyen d’acheter de l’or
Article suivantPourquoi faut-il se former avant d’essayer le trading ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.