6 conseils pour le financement de votre nouvelle maison

financement de'une maison

Vous voulez acheter un logement à crédit ? Pensez à bien compléter votre dossier de demande de prêt immobilier. Cela vous assure un remboursement en toute quiétude. Avoir une démarche réfléchie et planifiée vous permettra de séduire plus d’une banque, et ainsi pouvoir financer votre nouvelle maison.

Une bonne préparation s’impose

L’acquisition d’une nouvelle maison n’est pas donnée à tout le monde. Cela requiert un investissement. Que ce soit en versement intégral ou échelonné, vous aurez toujours à débourser. Dans le second cas, sachez que mettre en jeu un apport personnel est bien vu par les institutions bancaires. Vous pourrez également mettre sur table l’argent que vous avez pu épargner jusqu’ici. Ce geste démontre que le projet vous tient à cœur, et que vous n’hésitez pas à vous impliquer.

Ayez une idée nette du budget nécessaire

Cela revient à calculer le montant de la mensualité que vous pouvez déployer pour votre acquisition. Là-dessus, il vaut mieux être prudent et ne pas compter sur une augmentation soudaine de ses revenus. Il vous faudra considérer le taux d’endettement qui, ici, ne devra pas excéder 33 % de vos gains.

Renseignez-vous sur les aides

Avant même de se rendre à la banque, pensez à vous informer sur les subventions auxquelles vous êtes éligibles. Réalisez, par exemple, une estimation PTZ en ligne. C’est un prêt sans intérêt qui contribue à l’achat de votre première résidence principale. Pour savoir si la zone où vous souhaitez acheter en bénéficie, n’hésitez pas à joindre la mairie ou l’ANIL de votre région.

Comparez différentes offres bancaires

Pour votre financement, ne vous restreignez pas à une seule banque. Faire jouer la concurrence peut s’avérer avantageuse. D’ailleurs, vous pouvez engager un courtier pour faire les aller et retour à votre place. Celui-ci se chargera de vous trouver un crédit pas cher, mais plus important encore, qui correspond le plus à votre profil.

Vous décidez de faire les choses par vous-mêmes ? Une fois les informations en main, tous les éléments du crédit immobilier devront être pris en compte. Au-delà du taux proposé, quels sont les frais de dossier ainsi que les coûts de l’assurance emprunteur ? Le contrat est-il assez souple pour prévoir un remboursement anticipé ? Quelles sont les garanties ? Chaque point mérite votre attention.

Renseignez-vous sur les formules existantes

Lorsque vous souscrivez à un crédit immobilier, vous pouvez soit opter pour un taux fixe soit un taux révisable. Si la première option ne laisse aucune place à la surprise, le deuxième est susceptible d’accroître ou de diminuer. Il faudrait alors que votre contrat propose une sécurité, en caise d’augmentation soudaine des taux immobiliers.

Par ailleurs, la banque a le devoir de vous aviser des impacts que chaque option sélectionnée aura sur le taux révisable. Vous devrez ainsi exiger à ce que l’établissement fournisse des simulations en cas de hausse éventuelle des taux de prêts.

Choisissez judicieusement la garantie

Lors du prêt immobilier, la banque vous expose des garanties. On citera, à ce titre, l’hypothèque classique, la caution d’une entité spécialisée ou encore le privilège du prêteur de deniers. Il vous faudra sélectionner la plus appropriée à votre situation. Notons que certaines sont moins coûteuses que d’autres.

Article précédentComment investir dans l’immobilier locatif en France depuis l’étranger?
Article suivantInvestir dans une entreprise et bénéficier du crédit d’impôt : dans quel cadre ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.