Tout savoir sur la facturation en tant qu’auto-entreprise 

comment faire facture auto entrepreneur

Être auto-entrepreneur n’est jamais quelque chose de facile. La facturation en autoentreprise n’est pas si difficile que ça mais il y a des mentions à ne pas omettre pour être en règle. Conseils.

Les logiciels de facturation

En tant qu’auto-entrepreneur, vous avez besoin des meilleurs outils. Vous pouvez utiliser des logiciels de facturation. Ces logiciels vous aideront dans tout ce qui concerne la rédaction de facture. Ces nouveaux moyens aident beaucoup les auto-entrepreneurs. On sait que le temps est précieux en entreprise. Grâce à ça, vous rédigerez facilement vos factures. Ça permettra surtout d’être plus organisé. Le logiciel de facturation permet entre autres : de faire des factures, des devis et tenir un livre chronologique des recettes. Autant dire que c’est un outil intéressant.

Comment fonctionne le bon de commande en entreprise ?

Le bon de commande est important. C’est un document qu’il est fortement conseillé d’avoir. Il prouve que votre client a bien passé une commande. Ça permet de sécuriser un échange entre l’acheteur et le fournisseur. Le bon de commande fixe tous les détails de la vente et permet d’éviter les problèmes. Ce document écrit doit être composé de :

  • Votre identité
  • Toutes les informations sur votre activité
  • L’identité du client
  • Le prix de la prestation ou du produit
  • La forme juridique de votre auto-entreprise
  • Le délai
  • Les garanties légales et commerciales

Il est également conseillé de mettre les conditions générales de vente. Votre client peut vous le demander. Une fois que le bon de commande est fait, il reste plus qu’à le signer. Important de savoir que l’acheteur possède un délai de rétraction de 14 jours. 

Le devis en auto-entrepreneur

Il est important de tenir une comptabilité concise. Le devis est indispensable en autoentreprise. En effet, si vous avez des tarifs qui peuvent varier, vous devez présenter un devis. Les clients veulent savoir les prix et ce que vous proposez. Le devis est régulièrement le premier contact entre le client et le fournisseur. Il permet d’être clair sur les prix et les prestations. Il est obligatoire de faire un devis à la demande du client. Il est aussi obligatoire de faire des devis pour toutes les prestations supérieures à 1500 €. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour faire un devis. Il faut également fournir un devis si vous faites des travaux ou des réparations. Dans la plupart des cas, vous êtes dans l’obligation de fournir un devis gratuit. Cependant, dans certains cas, vous pouvez les facturer si vous estimez qu’il mérite une étude approfondie ou un long déplacement.

Éditer une facture correctement

facturation auoentreprise Il est évidemment important pour l’entrepreneur de bien facturer ses clients. La facture et le document qui atteste de la vente d’un produit ou d’un service. C’est un document qu’il faut soigner. Elle peut être sous format papier, mais aussi sous format numérique. Il est important que vous éditez vos factures le plus vite possible après la vente ou la prestation du service. Car si vous attendez longtemps, ça peut jouer en votre défaveur en cas de conflit. Vous pouvez aussi envoyer des factures mensuelles en cas de client habituel.

Attention, toutes les factures de l’entreprise doivent se suivre et doivent être numérotées. Vous devez avoir un système de numérotation. Cette numérotation doit apparaître sur toutes les feuilles de la facture. Il ne faut pas oublier aussi de mettre l’identité de votre client. Il est impératif qu’il figure sur les factures. Bien évidemment, il doit y avoir marqué la date de livraison, le montant qu’il faut payer et les réductions s’il y en a. Un point important, c’est la limite de paiement. En effet, ce n’est pas une obligation, mais vous pouvez imposer une date limite sur le paiement. S’il vous arrive de perdre une facture, il vous suffit de la refaire à l’identique.

La franchise de TVA en tant qu’autoentrepreneur

Une auto-entreprise n’est pas tenue de collecter la TVA jusqu’à un certain seuil de 85 800 € de chiffre d’affaires en BIC (vente de marchandises) et de 34 400 € en BNC (prestations de services). Ses seuils peuvent être majorés à hauteur de 94 300 € et 34 600 €. En deçà de ces seuils, une mention obligatoire doit être inscrite sur chacune des factures : “TVA non applicable – Article 293B du Code général des impôts”.

Les avoirs sur les factures

Il vous sera possible de faire des avoirs sur des factures dans plusieurs cas. Si vous avez fait une erreur dans l’édition de la facture, comme une erreur de calcul par exemple. Mais aussi si vous voulez faire un geste commercial, pour fidéliser ou remercier un client.

Par ailleurs, la facture d’avoir peut servir également pour les clients qui ne sont pas satisfaits, qui souhaitent un remboursement. C’est dans cette situation que l’on utilise la plupart des factures d’avoir. Bien entendu, elles doivent toutes être gardées. Même principe que pour les factures normales.

Parfois, il vous est possible de faire les avoirs avant les factures. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de faire une deuxième facture spécialement pour l’avoir. En ce qui concerne l’édition de la facture d’avoir, elle reste similaire à la facture normale, mais sans oublier d’ajouter les détails de l’avoir en question.

Article précédentPaiement différé : fonctionnement, avantages et inconvénients
Article suivantCarte Visa Infinite : quels sont ses avantages ?
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.