Le PER est-il une bonne solution d’épargne ?

per bon placement retraite ?

Une fois le travail complètement terminé, il est important d’avoir constitué des économies ou bien d’avoir prévu une solution complémentaire à votre future pension. Notamment pour les personnes travaillant en tant que profession libérale et dans le secteur privé, un complément de revenus pour les personnes inactives est une nécessité pour garder un bon niveau de vie. Pour cela, il est possible d’investir dans un plan d’épargne retraite PER.

Qu’est-ce qu’un Plan d’Épargne Retraite ?

per retraite

Le plan d’épargne retraite est un investissement à long terme qui se traduit sous la forme d’une rente viagère ou d’un capital. Ce processus possède de nombreux avantages durant et après votre vie active que ce soit financièrement mais aussi fiscalement parlant.

Qui peut disposer d’un PER ?

Tout le monde peut ouvrir un PER individuel tandis que les salariés ont aussi la possibilité d’avoir un dispositif d’entreprise collectif ou obligatoire. Aucune situation socio-professionnelle n’est exigée et il n’existe pas de limite d’âge pour l’obtention d’un plan d’épargne retraite. En revanche, selon les entreprises d’assurances et banques, certains contrats peuvent contenir des clauses limitant l’âge afin de garder de la rentabilité. 

Les différents types de PER

Le PER individuel est, comme mentionné ci-dessus, le système le plus utilisé et le plus simple d’accès pour tous les Français. Chacun peut ouvrir un Plan d’épargne retraite en fonction des clauses du contrat proposé.

Le Plan d’épargne retraite collectif PERECO est à destination des salariés et anciens salariés d’une entreprise pour tous les niveaux hiérarchiques. Il s’agit d’un plan facultatif et non obligatoire pour les personnes intéressées. Attention à l’adhésion automatique pour ceux qui ne voudraient pas faire partie d’un PERECO.

Le PER obligatoire est une variante du PERECO pour les salariés d’une entreprise. Son adhésion est obligatoire et il faut bien sûr se renseigner sur les caractéristiques du contrat dans lequel vous avez été placé.

Les avantages du PER

PER retraite avantages

De nombreux organismes proposent cette souscription comme les assureurs, les mutuelles ainsi que les banques ou encore un gestionnaire d’actifs. Nous allons lister les différents avantages en préparation de sa retraite et durant celle-ci.

En amont de la retraite

Le plan d’épargne retraite est un bon moyen de préparer une pension sur le long terme.

Durant votre carrière professionnelle, le PER vous permettra de réduire vos impôts notamment si votre salaire est important. Vos impôts sur le revenu le seront aussi et il peut permettre de lutter efficacement et faire des économies. L’alimentation de votre plan d’épargne retraite vous donnera l’opportunité de déduire vos versements volontaires durant toute votre vie professionnelle. La somme que vous allouerez mensuellement à votre PER s’élèvera de votre base imposable tous les ans. Le plafond de ces déductions d’impôts s’élève à 10% du PASS ( plus de détails ici avec le PER Perlib ).

En exemple, imaginons que vous effectuiez un versement annuel de 3 600 euros pour un salaire inférieur à 73 369 euros, mais supérieur à 25 659 euros. Votre tranche marginale d’imposition sera de 30% et votre gain d’impôt sur le revenu atteindra 1 080 euros. Ces déductions ne restent qu’une option à choisir. L’avantage est donc de payer moins d’impôts et de verser pour agrandir vos compléments de retraite au fur et à mesure.

Durant la retraite

Ce produit est une assurance sur le long terme de pouvoir percevoir des compléments de revenus futurs lors de l’arrêt de votre activité professionnelle. Il permet une rente viagère, mais aussi une sortie en capital fractionnée ou un ensemble des deux solutions précédentes.

Un autre avantage apparaît si vous avez décidé de ne pas faire de déduction d’impôts sur vos versements. La sortie du PER peut s’avérer plus douce et fiscalement intéressante que ce soit une sortie en capital ou en rente viagère. Pour une sortie en capital, celui-ci est exonéré d’impôt et de prélèvements sociaux. Les gains sont taxés à hauteur de 12.8% d’impôts et de 17.2% de prélèvements sociaux. 

Le PER peut également être un moyen fiscal avantageux pour profiter des avantages successoraux. Si le titulaire du plan d’épargne retraite décède, on se basera sur les règles fiscales de l’assurance-vie en considérant l’âge du détenteur au moment de sa mort. Avant 70 ans, le PER est hors droits de succession et bénéficie d’un abattement de 152 500 euros, un prélèvement de 20% jusqu’à 700 000 euros et 31.25% au-delà de cette somme. Après 70 ans, il fait partie de la succession et engendrera un abattement de 30 500 euros et une taxation aux droits de mutations à titre gratuit.

Le plan d’épargne retraite est donc une solution viable et avantageuse pour ceux désirant conserver un complément de revenus une fois retraités. Que ce soit via une rente viagère ou un capital, il est possible d’agrémenter son PER toute sa vie et de le gérer de manière évolutive, libre ou bien pilotée.

Article précédentDevenir agent immobilier indépendant : Qui ? Comment ? Pourquoi ?
Article suivantPTZ 2022 : conditions et réglementation
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.