Acheter dans l’immobilier neuf : Comment obtenir son crédit ?

Acheter dans l’immobilier neuf : Comment maximiser les chances d’obtenir son crédit ?

À moins que vous vous ne disposiez déjà des fonds nécessaires, l’achat d’un bien immobilier dans le neuf reste le plus souvent associé à l’obtention d’un crédit auprès d’un organisme bancaire. Monter un dossier impeccable, s’entourer des bons prestataires, savoir se vendre en tant que particulier, connaître les bons plans en matière d’immobilier neuf, …, il n’est pas toujours aisé de réunir tous les éléments pour l’octroi d’un prêt rapidement et dans les meilleures conditions. Alors, comment maximiser ses possibilités d’obtenir un crédit pour l’achat d’un bien immobilier neuf?

Pour montrer patte blanche auprès de votre banque et mettre toutes les chances de votre côté, suivez donc ces quelques conseils, qui vous aideront à obtenir un crédit immobilier plus facilement.

Ne pas hésiter à faire jouer la concurrence

Acheter dans l’immobilier neuf : Comment maximiser les chances d’obtenir son crédit ?

C’est une astuce qui revient souvent lorsqu’il s’agit de souscrire une nouvelle prestation auprès d’un organisme, quel qu’il soit. Assurances, crédit immobilier, plans d’épargne,…, la concurrence dans ces domaines est souvent rude, et les conditions d’accès peuvent varier du simple au double d’un prestataire à l’autre. Aussi, si vous êtes sur le point de concrétiser l’achat d’un bien immobilier dans le neuf, n’hésitez donc pas à faire jouer la concurrence en sollicitant, puis en comparant, les différentes conditions auprès de divers organismes bancaires et/ou enseignes de crédit immobilier. Conditions d’obtention du prêt, taux d’intérêt, montant des mensualités, durée de l’emprunt, conditions de remboursement anticipé, modularité des mensualités (à la hausse et à la baisse), …, veillez à bien éplucher en amont toutes les conditions proposées, pour éviter les mauvaises surprises à l’arrivée.

Internet fourmille de comparateurs de crédits susceptibles de vous aider dans votre choix. Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire appel à un courtier immobilier, qui après étude de votre cas et moyennant frais, saura vous trouver le crédit le plus avantageux. N’oubliez pas que vous n’avez absolument aucune obligation de contracter votre prêt immobilier auprès de votre organisme bancaire actuel. Si vous pouvez bénéficier de meilleures conditions ailleurs – rappelez-vous que celles-ci pourraient vous faire économiser gros –, partez sans plus attendre chez la concurrence ou renégociez auprès de votre banque.

Mettre toutes les chances de son côté dans le dossier

Acheter dans l’immobilier neuf : Comment maximiser les chances d’obtenir son crédit ?

Pour multiplier vos chances d’obtenir rapidement et facilement un crédit immobilier pour un achat dans le neuf, il est important de bien soigner son dossier ainsi que son profil d’emprunteur. Cela est d’autant plus vrai que si l’organisme bancaire vous voit comme un client fiable, il y a également de fortes probabilités qu’il accepte de renégocier certaines conditions du prêt, pour vous faire bénéficier d’un crédit encore plus avantageux.

Veillez donc à monter le dossier le plus complet et sûr qui soit, en justifiant point par point de votre situation financière (joignez les derniers bulletins de salaire ou bilans comptables, une copie de vos relevés bancaires, ainsi que les charges incompressibles auxquelles vous êtes soumis). L’objectif est de ne pas dépasser, entre revenus, charges et mensualités de remboursement du prêt, un taux d’endettement situé autour de 33%. Au-delà, votre profil pourrait rebuter certains organismes. Songez bien à cela avant de choisir votre futur bien. Essayez d’être stratégique et résonné. Si par exemple vous n’avez pas la capacité d’investir dans Paris même, jetez un œil à ce qu’il se fait en périphérie où bon nombres de programmes neufs se lancent, comme par exemple ce
programme neuf à Courbevoie entre autres. Si vous ne pouvez pas investir dans le neuf, pourquoi ne pas retaper un bien ancien ? Etc…

Quoi qu’il en soit, le fait de pouvoir fournir un apport personnel (grâce à votre épargne placée et/ou une donation), ou encore d’être un client exemplaire (bonne gestion des comptes, pas de découverts, paiement régulier des charges, …) sont aussi des arguments pouvant jouer en votre faveur auprès de l’organisme qui étudiera votre dossier. À l’inverse, si votre situation financière n’est pas stable ni suffisamment alléchante, n’hésitez pas à repousser votre projet immobilier de quelques mois, afin d’être sûr(e) de pouvoir montrer une vraie solidité économique le moment venu.

Savoir bien vendre son projet immobilier

Acheter dans l’immobilier neuf : Comment maximiser les chances d’obtenir son crédit ?

Pour soigner son profil d’emprunteur et convaincre votre banque de vous octroyer un crédit, il ne s’agit pas seulement d’apporter au dossier des éléments factuels. Vous devez, vous aussi, être convaincu de la viabilité de votre projet immobilier et être en mesure de bien le vendre. Aussi, même si votre dossier comporte de petits défauts, il est essentiel de savoir justifier chacun(e) des pièces et éléments apporté(e)s. Lorsque vous rencontrerez votre conseiller pour un premier entretien, n’hésitez pas à lui montrer que celui-ci repose sur des bases solides (mise en ménage, mariage, projet de vie, …) et fait suite à une décision mûrement réfléchie. Argumentez sur les avantages de l’achat d’un bien immobilier neuf en VEFA (vente en état futur d’achèvement), lequel garantit non seulement l’aboutissement des travaux, mais est aussi lié à un certain nombre d’avantages économiques et fiscaux (réduction des frais de notaire, TVA plus avantageuse, aides gouvernementales, …). Ces arguments ne sont pas négligeables pour l’organisme bancaire, puisque les économies substantielles que vous réalisez correspondent, finalement, à de l’argent qu’il n’aura pas à vous prêter.

Prouver la bonne réputation de son promoteur immobilier

Pour négocier et obtenir un crédit immobilier plus facilement, il n’y a pas que vous qui devez montrer patte blanche. En effet, s’il s’agit d’investir dans un programme en cours de construction, il est important que vous puissiez démontrer auprès de votre organisme bancaire la fiabilité de votre promoteur immobilier. Incluez donc à votre dossier toutes les références de l’entreprise en question, ainsi que les différentes garanties apportées par le promoteur (notice technique, plan de masse, garantie d’achèvement extrinsèque, …). Plus votre demande de prêt est aboutie et plus vous saurez la justifier, alors plus vous maximiserez vos chances d’obtenir une réponse favorable.

Article précédentComment accepter les paiements par carte bancaire quand on est auto-entrepreneur ?
Article suivantCréer sa société aux États-Unis : avantages, inconvénients, démarches, coûts
Ancien responsable d'unité d'un back-office au siège d'une banque, j'ai décidé de consacré une partie de ma retraite à informer toute personne à la recherche d'information dans le cadre de la gestion de son argent.